Rechercher

Guérir...autrement

Dernière mise à jour : janv. 12


Crédit photo - Julien Morret, Mima Museum


C’EST QUAND EXACTEMENT QUE JE SERAI GUERI.E ?


… C’est certainement une des premières choses qui passent en boucle dans notre tête quand on apprend qu’on a un cancer. On écoute le blabla médical, les statistiques, les traitements mais on voudrait surtout savoir quand on sera vraiment guéri.e.


Pour certains, comme c’est le cas pour moi, le mot guérison doit prendre une autre dimension que celle d’être « débarrassé.e de son cancer » parce que parfois, il a la tête dure et vous cheville au corps. Alors il devient nécessaire de redéfinir le mot guérison pour lui donner plus d’ampleur et de perspectives. J’en ai même fait le sujet de mon mémoire quand je suis retournée sur les bancs de l’université… C’est dire si ça m’interpelle et me fait parfois passer des nuits blanches.


Et si guérir, en fait, c'était simplement (re)trouver un équilibre? L'acceptation. Une juste place. Un feu...Apaiser ces petites voix polluantes et retrouver SA voix intérieure. S'autoriser tout ce qu'on enfouissait bien loin par peur (je reviendrai dans un prochain article sur toutes ces peurs qu'on pense maîtriser mais qui en fait nous freinent). La seule chose qu'on puisse vraiment faire, c'est reprendre le pouvoir sur sa vie, accepter sa finitude et se concentrer sur l'urgence d'être en phase avec ses envies profondes. Quelle que soit la date de fin!


Dans mon cas, ce sera, entre autres, construire ensemble, un parcours de soins plus juste pour les patients et les soignants! Nous vivons dans un monde aux possibilités infinies et chacun à notre manière, nous pouvons contribuer à le rendre encore plus harmonieux.


Oui, on peut décider de la situer exactement là où on veut cette guérison. Alors, comme elle pouvait difficilement l’être au niveau du corps en ce qui me concerne, quoique…(ça, on en reparlera aussi plus tard), je l’ai placée dans ma tête. Pour enfin me sentir libre !


Et si finalement guérir, c'était simplement partir à la quête de soi? C'est la plus jolie traversée qu'il m'ait été donné de faire.


Ce qui aurait pu être une fin n'était en fait qu'un début!


Pssst, je vous conseille d’aller jeter un œil au documentaire Heal sur Netflix qui aborde tout un tas de méthodes dites parallèles pour envisager la guérison autrement. Interpellant ! Evidemment, on l’envisage avec un esprit ouvert et critique… Bon visionnage !


La chanson que j’ai écoutée pour vous écrire: Riptide - Vance Joy.


Moment méditation: "Les crises, les bouleversements et la maladie ne surgissent pas par hasard. Ils nous servent d'indicateurs pour rectifier une trajectoire, explorer de nouvelles orientations, expérimenter un autre chemin de vie" - Carl Gustave.


A vite, la PAP team!

AnhThi xxx


486 vues1 commentaire